Cluster Primus Défense & Sécurité

Actualités Adhérents

M3 SYSTEMS – Comment tester le Jamming ?

Une problématique, des solutions par M3SYSTEMS !

Pourquoi devrions-nous nous soucier du Jamming ?

En raison d’une dépendance croissante au GNSS dans les applications de position, de navigation et de synchronisation (PNT), assurer sa stabilité et sa fiabilité est devenu crucial. Cependant, les transmissions sans fil devenant plus courantes que jamais et le matériel capable de brouillage GPS devenant plus accessible et abordable, les signaux GNSS – en raison de leurs faibles niveaux de puissance – peuvent être facilement perturbés par des attaques de brouillage involontaires ou intentionnelles.

Avec l’émergence de NAVWAR, le brouillage GNSS est considéré comme une menace majeure qui met en péril l’ordre public et la sécurité des transports civils et militaires, tels que les avions, les navires et les convois spéciaux. Il cause également des dommages importants dans les applications critiques pour la sécurité telles que l’aviation civile ou les véhicules intelligents autonomes.

Cette problématique appelle la nécessité d’évaluer l’impact des interférences et des attaques de brouillage sur les récepteurs GNSS, avant qu’ils ne soient intégrés à des systèmes plus importants.

Comment évaluer l’intégrité du PNT contre le brouillage ?

Les essais sur le terrain sont une méthode pour déterminer l’impact des signaux d’interférence sur les récepteurs GNSS. Bien que cette méthode vous permette de tester votre récepteur dans des environnements de test réalistes, elle présente plusieurs défauts :

  • La faible répétabilité des facteurs environnementaux qui provoquent un brouillage involontaire
  • La nécessité d’acquérir des solutions capables de brouillage GNSS pour évaluer la fiabilité en cas d’attaques de brouillage
  • Les divers types d’interférences (CW, NB, PCW, WB, PWB, MS, etc.) qui peuvent conduire à des erreurs de calcul PNT et à l’incapacité de toutes les générer dans des conditions réelles
  • Le contrôle faible ou difficile des conditions de test et des caractéristiques du brouilleur (forme d’onde, position, dynamique, etc.)
  • La nécessité de tester sous les satellites actuels et détectés et aucune autre constellation régionale ou configuration de satellite
  • Le coût lié au transport des ressources et de l’équipement vers les sites d’essai sur le terrain

Une autre solution – beaucoup plus efficace – pour tester l’impact du brouillage sur l’intégrité de la navigation consiste à utiliser un simulateur GNSS avec une capacité intégrée de génération de signaux d’interférences et de brouillage, permettant des tests de performance et d’intégrité du système GNSS dans des conditions de laboratoire reproductibles.

Utilisation d’un simulateur GNSS pour l’évaluation de l’impact du brouillage

Avec le bon simulateur GNSS, vous pouvez reproduire des environnements de test réalistes pour déterminer l’impact du brouillage et des interférences involontaires sur votre récepteur GNSS. Grâce à un seul canal RF, vous pourrez générer autant d’interférences et de signaux de brouillage que nécessaire et les positionner manuellement sur la carte, en fonction de votre scénario et de vos besoins de test. De plus, vous pouvez configurer le niveau de puissance et la fréquence centrale de votre interféreur, avec un décalage de fréquence dédié pour chacun des signaux d’interférence générés. L’attitude et la dynamique du brouilleur peuvent également être configurées pour correspondre à celles du mobile simulé.

Pour évaluer les performances des récepteurs GNSS et comparer les résultats de la simulation aux environnements réels, les systèmes d’enregistrement et de lecture peuvent être utilisés à votre emplacement de test désigné, pour capturer l’intégralité du spectre du signal.

Vous pouvez ensuite rejouer l’enregistrement sur votre système en laboratoire pour évaluer complètement le fonctionnement de votre récepteur dans une situation réelle. Parce que vous testez constamment dans les mêmes conditions, l’utilisation d’un RPS permet d’économiser du temps et de l’argent tout en augmentant la fiabilité des résultats de vos tests.

Comment M3 Systems peut-il vous aider ?

M3 Systems propose une solution de test tout-en-un entièrement intégrée pour le GNSS. Grâce à une approche SDR polyvalente basée sur les plates-formes matérielles de NI (National Instruments), StellaNGC fournit à la fois des fonctionnalités de simulation GNSS et d’enregistrement et de lecture GNSS.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de StellaNGC pour évaluer l’intégrité de vos récepteurs GNSS contre le brouillage, ou sur les solutions M3 Systems les mieux adaptées à vos besoins, contactez-nous.

Retour haut de page